Tous et toutes à vélo!

Tous et toutes à vélo!

Tous et toutes à vélo ce dimanche !   Sous le slogan « Tous à Vélo, Ma ville cyclable c’est maintenant », l’association Vélocité invite les cyclistes de toute la métropole à se retrouver ce dimanche place de l’Europe. Une occasion de saluer les avancées, d’accueillir les nouveaux cyclistes, et d’aller plus loin ensemble vers une ville et un territoire cyclables.
Départ à 14h place de l’Europe pour faire un tour de la ville

Evenement Facebook

Carte des départs et trajets convergents

Les affaires du prochain Conseil de Métropole

Les affaires du prochain Conseil de Métropole

La prochaine séance du Conseil métropolitain se tiendra le lundi 7 juin à partir de 9h30.
Elle sera retransmise en direct sur le site de la métropole.

Depuis le début du mandat, le groupe des élu-es écologistes met à disposition des Montpelliérain-es l’ordre du jour et les projets d’affaires soumis au vote des membres du Conseil.
 Retrouvez en ligne :

Inauguration d’un composteur collectif à Port Marianne

Inauguration d’un composteur collectif à Port Marianne

Dans le cadre de leur politique « zéro déchet », la Métropole et la Ville de Montpellier ont inauguré un composteur collectif à Port Marianne samedi 29 mai 2021.

Ce nouvel équipement permettra aux habitants de valoriser leurs biodéchets (véritables ressources pour produire du compost), mais surtout de diminuer le contenu de leurs poubelles de déchets ménagers de 50 à 80 kilos par personne et par an. Pour équiper ce site, Montpellier Méditerranée Métropole a choisi Ecosec, une entreprise locale.

La création de ce 17ème composteur s’inscrit dans la politique « zéro déchet » impulsée par François Vasquez, Vice-président de la Métropole, délégué à la Collecte, au Tri, à la Valorisation des déchets et à la Politique zéro déchet. Les deux collectivités œuvrent au développement du compostage de proximité et ont été récompensées par une subvention de 476.000 euros issue de l’appel à projet « Généralisation à la source du tri des biodéchets » de l’ADEME et de la Région Occitanie. En 2021, près de 4500 composteurs individuels et collectifs seront distribués aux habitants pour encourager cette pratique éco-citoyenne. Concernant le compostage de quartier, de nouveaux sites verront prochainement le jour à Montpellier, Murviel-lès-Montpellier, Clapiers, Vendargues…

UNE NOUVELLE MESURE AU PROCHAIN CONSEIL DE MÉTROPOLE : LE SOUTIEN A L’ACHAT DE COMPOSTEURS INDIVIDUELS

Au prochain Conseil de Métropole du 7 juin, une délibération sera proposée pour que, dès l’été 2021, la collectivité subventionne, à hauteur de 40 euros, l’achat de composteurs individuels par les particuliers, dans des jardineries de la Métropole, sur le même principe que la prime pour l’achat de vélos électriques. Le but de ce dispositif, qui complète la distribution gratuite de composteurs (modèle unique), est de permettre aux usagers d’acheter le modèle qui leur convient le mieux (matériau, taille…) et de bénéficier d’une subvention pour ce faire afin d’accélérer la pratique du compostage individuel.

UN TERRITOIRE IMPLIQUÉ POUR L’ENVIRONNEMENT ET LA PROPRETÉ

Pour appuyer son projet, Montpellier Méditerranée Métropole a engagé plusieurs actions :

  • Elle soutient la pratique du compostage collectif et individuel par l’équipement des habitants et l’installation de composteurs.
  • Prochainement, deux maîtres composteurs seront recrutés au sein des équipes de la Métropole. Leur mission consistera à coordonner l’accompagnement des projets des habitants, la formation des référents de site et la mise à disposition du matériel de compostage.
  • Elle fait partie de « Compost Plus », un réseau de collectivités locales qui permet la mutualisation des bonnes pratiques, le développement des partenariats et un accompagnement sur les projets de la collectivité.
  • Puisque le compostage est un enjeu majeur de réduction des déchets, Montpellier Méditerranée Métropole s’est fixé l’ambition de réduire de 40% la production d’ordures ménagères résiduelles (bac gris) sur son territoire. L’objectif est double : limiter l’impact environnemental tout en contenant la hausse des coûts de stockage et de traitement des déchets. Dans ce but, le compostage occupe un rôle primordial, aux côtés de la mise en place progressive de la tarification incitative.

On estime que les ordures ménagères résiduelles sont composées à 30% de déchets compostables, soit plus de 30.000 tonnes à l’échelle de la Métropole. Chaque composteur peut permettre ainsi de réduire les déchets traités par la Métropole de plus de 50 kilos par an et par habitant.

BUDGET PROPRETÉ 2021, UN DÉVELOPPEMENT SANS PRÉCÉDENT DES SITES DE COMPOSTAGE

Adopté par le Conseil métropolitain du 29 mars dernier, le budget 2021 de Montpellier Méditerranée Métropole prévoit un développement sans précédent des sites de compostage. Plus de 1 million d’euros budgétés pour créer près de 4 500 points de compostage (études, équipement, formations…, compris) dans les 31 communes de la Métropole.

  • Plus de 4 000 composteurs individuels.
  • Installation d’une cinquantaine de composteurs de résidence / d’établissement.
  • Installation de 54 composteurs de quartier.
  • Développements de solutions de broyage et acquisitions de matériels lourds.

La Métropole a également lancé une zone pilote « zéro déchet », localisée sur 10 communes de l’ouest métropolitain et le quartier des Grisettes à Montpellier, où seront implantés 15 composteurs de quartier supplémentaires.

L’ADEME et la Région Occitanie viennent d’apporter 476 000 euros d’aide financière au déploiement de la politique biodéchets de Montpellier Méditerranée Métropole. Candidate à cet appel à projets, la collectivité voit son ambition récompensée.

Le nouveau composteur du bassin Jacques Cœur pour un coût d’installation et de distribution des bio-seaux s’élevant à 4 500 euros. 

Dans la perspective d’un développement local, social et responsable, Montpellier Méditerranée Métropole a décidé de faire confiance à Ecosec, une entreprise locale d’insertion, en équipant ce site avec leurs nouveaux modules. Toujours dans la même optique, depuis le début de l’année et à titre expérimental, tous les sites sont approvisionnés en broyat par l’ESAT « L’Envol » de Castelnau-le-Lez.

COMMENT FONCTIONNE UN SITE DE COMPOSTAGE ?

Ce nouveau composteur, mis en place à proximité du bassin Jacques Cœur, sera géré par les habitants et l’association Bien vivre Port-Marianne. Le broyat et les déchets verts, nécessaires au bon fonctionnement d’un compost, seront apportés par la collectivité. Ce site est équipé de 8 bacs :

  • 2 sont utilisés en tant que bacs d’apport, c’est-à-dire le bac dans lesquels les riverains déposent leurs biodéchets (épluchures, marc de café, restes de repas – hors viande, poisson, fromage, et autres matières animales).
  • 1 bac sert à stocker le broyat (branches broyées permettant de « structurer » le bac d’apport pour éviter l’obtention d’un bloc compact d’épluchures),
  • 5 bacs (situés aux extrémités) sont utilisés comme bacs de maturation.

Lorsque le bac d’apport est plein, les référents du site (formés par la Métropole de Montpellier) le vident dans le bac de maturation et le laissent « travailler ». Les bactéries et autres organismes finissent leur œuvre pour qu’au bout de quelques mois se forme le compost, matière utilisée pour enrichir le sol. Une fois que le bac de maturation a bien « travaillé », les référents du site organisent une opération de tamisage et le compost récupéré est distribué aux riverains.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Montpellier Méditerranée Métropole met gratuitement à disposition de ses administrés des composteurs individuels, sous réserve de réunir les conditions d’installation. La demande est à effectuer sur : www.montpellier3m.fr/biodechets

[Hérault Tribune] Le Conseil municipal des enfants visite la cuisine centrale

[Hérault Tribune] Le Conseil municipal des enfants visite la cuisine centrale

La rédaction Hérault Tribune – Publié le25 mai 2021 à 15:00

Les membres du Conseil municipal des enfants ont pu déguster les plats servis dans les cantines des écoles de la ville et émettre leurs suggestions.

Le Conseil municipal des enfants représente les enfants de la ville de Montpellier. En cette qualité, il est souvent sollicité à donner son avis auprès de certains partenaires et institutions sur différents sujets de société, dont l’alimentation durable. Cette fois-ci, ils ont visité la cuisine centrale qui délivre, quotidiennement les 15 000 repas, aux élèves dans les cantines scolaires. Cette initiative vise surtout à permettre aux enfants de devenir de véritables acteurs de l’alimentation durable. Pendant cette visite, les enfants ont pu découvrir que les cantines scolaires montpelliéraines bénéficient de produits issus de l’agriculture biologique et durable.

L’adjointe au maire déléguée à la politique alimentaire et à l’agriculture urbaine, Marie Massart, était à la tête de la délégation. Durant leur visite, les enfants du conseil ont découvert les processus de travail à la cuisine centrale. Dans la foulée, ils ont également pu déguster les plats proposés en cantine. A la fin, ils ont émis leurs suggestions sur le goût et la qualité des aliments auprès des responsables de la cuisine (…).

Lire la suite sur : https://www.herault-tribune.com/articles/montpellier-le-conseil-municipal-des-enfants-visite-la-cuisine-centrale/

Un nouveau Marché Paysan tous les mercredis aux Aubes

Un nouveau Marché Paysan tous les mercredis aux Aubes

De gauche à droite: Celia Serrano, Roger-Yannick Chartier, Marie Massart et Michaël Delafosse.

Un nouveau marché paysan, situé rue des Cailles dans le quartier des Aubes, a été mis en place par la Ville de Montpellier depuis le 10 février 2021.

INAUGURATION DU NOUVEAU MARCHE PAYSAN DES AUBES

Aux côtés de Michaël Delafosse, Marie MASSART (adjointe au Maire déléguée à la politique alimentaire et de l’agriculture urbaine) et Célia SERRANO (conseillère métropolitaine déléguée à la réduction des déchet) ont pris part à l’inauguration d’un nouveau marché paysan dans le quartier des Aubes.

PLUS DE 40 ARTISANS ET PRODUCTEURS PRÉSENTS TOUS LES MERCREDIS DE 16H30 A 19H

Ce nouveau marché accueille 40 commerçants (primeurs, paysan boulanger, ostréiculteur, viticulteur, apiculteur, producteurs de fromages œufs, huiles d’olives, tofu, spiruline, pépiniéristes …), qui alternent leur présence, tous les mercredis de 16h30 à 19h. Ces commerçants répondent tous à des critères stricts correspondant à l’appellation « marché paysan » : ils sont soit paysans producteurs, soit commerçants non-sédentaires artisans alimentaires transformant eux-mêmes les produits qu’ils achètent, et respectueux de la saisonnalité des produits proposés. Une valorisation des productions locales et des circuits-courts…

LE MARCHE DES AUBES : PREMIER MARCHE ECO-RESPONSABLE

Soucieux de mieux réduire et valoriser les déchets, le marché des Aubes devient le 1er marché éco-responsable tendant vers le zéro déchets : les déchets de fruits et légumes deviennent des biodéchets ou du compost, et les emballages (dont les cagettes) sont réutilisés.

RENDRE ACCESSIBLE LE « BIEN MANGER » EN MILIEU URBAIN

Les modes de consommation sont en pleine mutation en milieu urbain. La volonté de bien manger et la préoccupation grandissante pour l’écologie constituent des données importantes, conditionnant les achats. Les élu-es de Montpellier sont particulièrement attentifs à ces nouveaux modes de consommation et travaillent à favoriser la commercialisation de produits frais, de qualité et de proximité. 13 marchés alimentaires sont déjà accessibles sur la ville de Montpellier, une offre qui tend à se renforcer et à favoriser les « marchés paysans », principalement dans les quartiers qui n’en sont pas encore dotés.