Interdisons la corrida (22.11.2022)

Interdisons la corrida (22.11.2022)

Alors que l’interdiction de la corrida sera débattue ce jeudi 24 novembre à l’Assemblée nationale, il est important de rappeler quelques éléments. Car pour nous, élu-es écologistes de Montpellier, il n’y a plus débat. Il faut interdire la corrida en France.

En Catalogne, berceau de la corrida, plus une seule n’a été organisée depuis 2016 malgré la décision de la Cour constitutionnelle Espagnole annulant pour des raisons juridiques l’interdiction votée par le Parlement Catalan. Déjà depuis le début des années 2000, plusieurs villes catalanes avaient mis fin aux corridas.

En France, en 2018, 74% des Français.es se disaient favorables l’interdiction de la corrida (sondage IFOP / 30 Millions d’Amis, février 2018). En 2022, c’est maintenant 77% des Français.es qui se disent favorables à l’interdiction de la corrida.

La corrida, pratique reconnue comme « un acte de cruauté pénalement répréhensible partout dans le pays » reste tout de même de façon totalement ubuesque autorisée par une exception introduite pour « les territoires où elle est considérée comme faisant partie du patrimoine et de la tradition, à savoir l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur. ». La cruauté pénalement répréhensible a donc des frontières sur notre territoire métropolitain !!

Mais de quelle tradition parle-t-on ? Une tradition espagnole introduite en France à l’initiative de l’épouse espagnole de Napoléon III, l’impératrice Eugénie de Montijo.

Une donc soi-disant tradition, qui plus est, totalement contraire à la loi de 1976 qui a véritablement édifié la politique de protection animale, en énonçant trois principes fondamentaux :
-l’animal est un être sensible, qui doit être placé dans des conditions compatibles avec ses impératifs biologiques ;
-il est interdit d’exercer des mauvais traitements envers les animaux ;
-il est interdit d’utiliser des animaux de façon abusive.

Une soi-disant tradition fondée sur la souffrance et la cruauté et défendue par une minorité bloquée dans une autre époque.

Une minorité qui dans sa grande majorité n’assume pas les traitements dégradants et cruels infligés aux taureaux au sein des manades puis dans les arènes. Cette minorité qui tente de faire croire que la corrida fait partie du Patrimoine immatériel de la France, alors que cette décision a été abrogée en 2015 et dont l’abrogation a été confirmée en 2016.

Terminons-en avec cette pratique rétrograde et cruelle. Laissons vivre les taureaux.

Manu Reynaud, Président du groupe Choisir l’écologie pour Montpellier, Europe Écologie les Verts

Eddine Ariztegui, Adjoint au maire, Parti Animaliste

Radia Tikouk, Adjointe au maire, Génération Écologie

L’association L214 salue Montpellier pour ses actions envers les animaux  (Eddine Ariztegui – Actu Montpellier 19102022)

L’association L214 salue Montpellier pour ses actions envers les animaux (Eddine Ariztegui – Actu Montpellier 19102022)

L’association L214 salue Montpellier pour ses actions envers les animaux. L’association L214, acteur incontournable de la défense des animaux en France depuis plusieurs années, a récemment publié le classement des villes agissant pour la cause animale dans lequel Montpellier apparaît à la troisième place.

Lire l’article

« Mettre au débat public ce qui est occulté par les lobbys » : à quoi sert un élu délégué au bien-être animal ? (Interview d’Eddine Ariztegui – Midi libre 05.10.2022)

« Mettre au débat public ce qui est occulté par les lobbys » : à quoi sert un élu délégué au bien-être animal ? (Interview d’Eddine Ariztegui – Midi libre 05.10.2022)

Selon l’observatoire « Politique et animaux », on compte 144 élus municipaux délégués à la condition animale en France. En ce 4 octobre, journée mondiale des animaux, Eddine Ariztegui, conseiller municipal à Montpellier et membre du Parti animaliste, décrypte son rôle et évoque ce qu’il reste à faire, selon lui, pour faire avancer la cause qu’il défend. Un discours tranché, voire radical, qui pourrait faire réagir. 

Quelles sont les priorités d’un élu municipal délégué au bien-être animal ?

Nos électeurs nous ont donné le mandat de mettre en place des mesures en faveur des animaux. Plus une société est bienveillante envers les animaux, plus elle l’est envers les humains. Nous constatons régulièrement que les animaux continuent d’être maltraités mais grâce au travail des associations, les consciences se sont ouvertes. Les Français n’acceptent plus ce qui était admis autrefois. La Proposition de loi d’Aymeric Caron pour l’abolition de la corrida est la preuve que la justification de la tradition n’est plus tolérable lorsqu’elle génère des souffrances envers les humains ou les animaux. L’animal-machine de Descartes n’est plus qu’une thèse dépassée depuis longtemps. Le code civil les reconnaît aujourd’hui comme des êtres vivants doués de sensibilité.

Lire la suite d l’article

Cœur animal : journée en faveur de la protection de l’animal en ville

Cœur animal : journée en faveur de la protection de l’animal en ville

Ce samedi 1er octobre 2022.

Grace à la forte mobilisation d’Eddine Ariztegui, la ville de Montpellier s’engage auprès du monde animal et son bien-être. La ville de Montpellier se mobilise avec les associations œuvrant pour la protection des animaux et propose une journée d’échanges et de rencontres le samedi 1er octobre de 10h à 18h sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle. Au programme : village des Associations, conférences, animations musicales… L’occasion de se familiariser avec les démarches pour adopter un animal, de connaître la réglementation et les bons gestes, de se mettre en relation avec les associations actives dans la protection animale, ou encore de découvrir les nombreuses actions menées par la Ville.

BANNER-COEUR-ANIMAL-1080x1080-09-22-PP.jpg

« Si l’adoption d’un animal de compagnie est une belle action, c’est aussi une grande responsabilité. Cette décision doit se prendre après une réflexion approfondie. Adopter, c’est partager une période de sa vie avec un animal, prendre l’engagement d’assurer ses besoins vitaux et d’en prendre soin. En retour, votre nouveau compagnon vous apportera beaucoup de bonheur. La Ville de Montpellier a  mis en place de nombreuses infrastructures pour les animaux de compagnie. Nous prenons à coeur d’assurer le bien-être des animaux et parmi nos dernières actions, nous avons notamment augmenté les subventions pour les associations de protection animale, signé une convention avec la SPA pour la gestion des chiens catégorisés, prévu le financement de tous les types de soins pour des animaux sans propriétaire trouvés dans la commune, et financé des stérilisations aux principales associations s’occupant des chats sauvages. Nous comptons sur votre mobilisation pour que ces êtres, qui nous sont si chers, puissent cohabiter avec nos concitoyens montpelliérains dans les meilleures conditions« . Eddine Ariztegui, Adjoint au Maire, Délégué au bien-être animal

 
PROGRAMME DE COEUR ANIMAL

  • 10h00 – Inauguration
  • 11h00 – Conférence animée par Isabelle Dor, auteure du livre “Végane pourquoi ?”
  • 13h00 – Pourquoi et comment végétaliser son alimentation, par L214 Education
  • 14h00 – Concert de Kreezy R
  • 15h00 – L’histoire des animaux parmi les hommes – Conférence animée par la Docteure Marie-Pierre PUECH, Présidente et vétérinaire à l’hôpital de la faune sauvage Goupil Connexion.
  • 16h00 Quizz sur la relation homme/animal : comment décoder son animal par Ethics For Animals

Un espace artistique sera prévu tout au long de la journée