Économie circulaire : lancement d’un appel à manifestation d’intérêt

Économie circulaire : lancement d’un appel à manifestation d’intérêt

L’un des axes de la politique ambitieuse du Zéro déchet portée par François Vasquez et Célia Serrano au sein de la métropole de Montpellier, est le développement de l’économie circulaire. Dans le cadre de cette trajectoire la Métropole de Montpellier s’associe à d’autres acteurs publics et privés pour le premier Appel à Manifestation d’Intérêt sur l’économie circulaire en Occitanie, lancé le 29 juin : AMI EC’O.

« La mise en œuvre de la politique Zéro Déchet nécessite l’identification de nouvelles solutions de réemploi (mise en place de consignes, développement des filières d’éco-conception, de ressourceries…) avec les acteurs économiques du territoire. C’est pourquoi la Métropole s’associe à l’ensemble des partenaires publics et privés pour le lancement de cette Appel à Manifestation d’Intérêt. »
François Vasquez, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, Délégué à la Collecte, tri, valorisation des déchets et Politique zéro déchet.

Du 29 juin 2022 au 12 octobre 2022, les porteurs de projets, les associations et les entreprises sont invités à se manifester via un questionnaire en ligne sur la plateforme Cycl-op.org, leur permettant de présenter leur projet et leurs besoins en accompagnement, en financement, en communication et valorisation, leurs attentes de mise en relation, leur recherche de foncier…Chaque demande sera étudiée par un comité ad hoc, afin de pouvoir orienter les participants vers les personnes ressources et les structures les plus compétentes pour les aider à développer leurs initiatives entrepreneuriales dans le champ de l’économie circulaire.

A l’issue de cet AMI, la Métropole de Montpellier accompagnera certains projets s’inscrivant dans le cadre de ses politiques, notamment par la mise en réseau avec d’autres acteurs de l’économie circulaire et par la communication. La collaboration à cet AMI permettra également à la Métropole de Montpellier d’identifier les solutions proposées sur son territoire.

Amétyst : Quand l’usine de tri prend le tournant du compostage (François Vasquez – La Gazette des communes 20.04.2022)

Amétyst : Quand l’usine de tri prend le tournant du compostage (François Vasquez – La Gazette des communes 20.04.2022)

Amétyst, la plus grande usine de tri mécano-biologique (TMB) de France, a amorcé en janvier 2021 un tournant majeur. En plus de son activité principale – le traitement des 130 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles (OMR) de la métropole de ­Montpellier –, elle a ouvert une station de compostage des biodéchets et prévoit de commencer leur méthanisation dès que leur quantité (1 800 tonnes collectées en porte-à-porte) dépassera 8 000 tonnes.

Quinzaine du compostage « tous au compost »

Quinzaine du compostage « tous au compost »

Dans la lignée de sa stratégie « Zéro Déchet » inscrite dans sa politique de transition écologique et solidaire, Montpellier Méditerranée Métropole a engagé des projets et des actions pour favoriser le développement du compostage de proximité. À l’occasion de la quinzaine « Tous au Compost ! » du 26 mars au 10 avril, la collectivité poursuit son travail pour encourager cette pratique éco-citoyenne.

Dans le contexte de la quinzaine « Tous au Compost ! », Célia Serrano précise que la Métropole souhaite redynamiser la pratique du compostage auprès du grand public et les vocations pour la mise en place et le suivi de sites de compostage :

Campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux avec un tutoriel présentant de manière simple la façon d’installer un composteur individuel et d’en assurer son bon fonctionnement (à retrouver sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=A6XYsVoBIYw)

Formation « Guide composteur » du 8 au 9 avril de 9h à 17h pour les habitants de la Métropole ayant déjà suivi une formation de référent de site de compostage.

Inauguration de composteurs de quartier le 9 avril à Grabels à 10h et à Villeneuve-Lès-Maguelone à 11h15.

Les référents formés par la Métropole proposeront également des activités sur leurs sites :

Coste Rousse à Prades-le-Lez – 26 mars de 10h à 12h – apéro-compost avec stand de sensibilisation, atelier furoshiki (tissu réutilisable pour emballer les cadeaux) et distribution de compost
Bassin Jacques Cœur à Montpellier – 3 avril de 10h à 16h – ateliers de sensibilisation et de découverte, concours de dessin, exposition et distribution de compost

François Vasquez souligne qu’avec 1,2 million d’euros de budget de fonctionnement en 2022 dédiés aux biodéchets, la Métropole s’est plus que jamais engagée sur la voie du Zéro Déchet. Ainsi, le tri des biodéchets est une des clés de sa politique, mis en place par tous les moyens : compostage de proximité (individuel ou collectif), collecte en Points d’Apport Volontaire (PAV), et collecte en porte à porte. Elle poursuit cette année les actions initiées en 2021 et l’installation à terme de 1 000 points de compostage collectif dans les 31 communes de la Métropole, dont 175 composteurs collectifs de quartiers.

La Métropole de Montpellier a également initié une démarche participative d’un réseau de référents, à laquelle des habitants bénévoles ont répondu présents pour se l’approprier pleinement ensuite. Grâce à leur engagement, ces référents mettent désormais en place des actions de sensibilisation de leur propre initiative, comme l’animation « Compost » à l’école primaire Paul Crouzet à Prades-le-Lez auprès des différents niveaux de classes, du 22 mars au 12 avril 2022.

Composteurs collectifs de quartier Saussan - ©CH.RuizMontpellier3m.jpg