[Midi Libre] Futur stade de Montpellier : des réticences du côté d’une partie de la majorité et de l’opposition

[Midi Libre] Futur stade de Montpellier : des réticences du côté d’une partie de la majorité et de l’opposition

Extrait de l’article Midi Libre publié le 05/01/2021 – Émilie BEC

L’écologiste Coralie Mantion, vice-présidente de la Métropole déléguée à l’aménagement durable du territoire, à l’urbanisme et à la maîtrise foncière, a acté amèrement la décision de Michaël Delafosse et Laurent Nicollin : « Je reste sur mes positions. C’est un immense gâchis pour La Paillade, un projet inutile, 15 hectares de terres agricoles sacrifiées« .

La vice-présidente se souvient : « J’ai vécu des moments formidables au stade, comme la victoire en championnat en 2012, c’était un club familial, c’est perdu. » Pourtant, lors de l’accord en juin dernier entre les Verts et le socialiste Michaël Delafosse pour le second tour des municipales, les écologistes savaient qu’ils sacrifiaient une partie de ces terres pour le dieu football.

« Ce projet devra être le plus vertueux possible, nous serons très vigilants. Pas d’argent public, nous surveillerons le projet financier global, les enseignes qui s’implanteront, l’impact environnemental, un bâtiment à énergie positive, la récupération des eaux d’arrosage de la pelouse, le choix des matériaux« , a prévenu l’élue. Avant, avec comme un arrière-goût dans la bouche, de terminer : « Ce sera de toute façon un bilan carbone catastrophique« .

Coralie Mantion

Lire l’article en intégralité : https://www.midilibre.fr/2021/01/05/futur-stade-de-montpellier-des-reticences-du-cote-dune-partie-de-la-majorite-et-de-lopposition-9292566.php