Les derniers développements de la crise du Covid 19, nous amènent, dans une démarche de responsabilité et de cohésion, pour respecter l’esprit des mesures de lutte contre la pandémie, à adapter notre campagne et à suspendre la campagne de terrain des écologistes pour l’élection municipale de Montpellier (tractage, porte à porte et événements publics).

Il s’agit de limiter les contacts qui ne sont pas indispensables et de participer à l’effort de prévention demandé à la population dans son ensemble.

Notre priorité a toujours été la santé des citoyennes et des citoyens, et cette suspension de nos activités de campagne est fidèle à cette logique.

C’est avec regret, mais en cohérence avec ce principe, que nous ne participerons pas à la marche pour le climat prévue demain et appelons à son report.

Notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent. Une crise dont les répercussions affectent désormais tous les aspects de nos vies et qui trouve probablement son origine dans les maux que dénoncent les écologistes depuis des décennies : braconnage d’espèces menacées, insécurité alimentaire, mondialisation des échanges, délocalisations, insuffisance des moyens octroyés au secteur de la santé…

Malgré la gravité de la situation et les mesures prises dans le pays pour faire face à la pandémie, le Président de la République a annoncé dans son allocution hier soir que la vie démocratique devait suivre son cours et que les élections municipales se dérouleraient les 15 et 22 mars comme prévu initialement.

Les colistier-es de “Choisir l’Écologie pour Montpellier” et moi-même sommes prêt-es, déterminé-es à agir dès lors que vous nous aurez accordé votre confiance. Plus que jamais, il est temps de choisir un modèle de société fondé sur la solidarité, sur la coopération plutôt que la prédation, sur la relocalisation des activités et sur le respect du vivant.

Coralie Mantion, tête de liste EELV
Pour la liste “Choisir l’Écologie pour Montpellier”

Share This