Bruno PATERNOT

Bruno PATERNOT

Bruno PATERNOT

Conseiller municipal délégué à l'Esthétique lumineuse et à l'Ambiance sonore de la ville

Conseiller métropolitain de Montpellier 3M, délégué à la Qualité de l’environnement visuel et au RLPI

Nuisances visuelles, lumineuses et sonores: l
a ville doit être apaisée sans pour autant être aseptisée.
Aujourd’hui la ville agresse : les lumières sont tellement fortes et nombreuses qu’elles rentrent chez vous, que l’on n a plus accès aux étoiles, l’agression publicitaire est quotidienne, les unisances sonores ne sont pas pensées ni réglées.
– moins d’éclairage public comme privé 
– moins de publicité
– moins d’agressions sonores dues aux transports privés comme public. 
– des lumières mieux pensées pour rendre la ville plus belles 
– des espaces publics mieux aménagés pour donner envie d’y rester 
– une ville mieux insonorisée pour laisser passer l’ambiance sans laisser les bruits.

Montpellier est aujourd’hui une métropole parmis tant d’autres et nous devons repenser son imaginaire. Non, Montpellier n’est pas au bord de la mer. Quelle image, quelle qualité de l’environnement visuel voulons nous pour Montpellier pour les 50 prochaines années ?
 

Quelle image, quelle qualité de l’environnement visuel voulons nous pour Montpellier pour les 50 prochaines années ?

Moins, Mieux, Merveilleux : Montpellier 3M. 

Biographie

35 ans
Quartier : Figuerolles

Militant Europe-Écologie-Les-Verts depuis 2011, je me suis investi dans le groupe local parce que je suis persuadé que l’écologie est la seul voie possible pour rendre le monde plus doux et vivable. Ce sont les valeurs de justice et de liberté que les Verts portent depuis plus de 40 ans qui m’ont fait rejoindre EELV.
Je me suis particulièrement intéressé à la pollution visuelle et sonore dans les métropoles.

Professionnellement, je suis acteur & auteur de théâtre et je travaille surtout auprès de publics qui n’ont pas forcement accès à la culture (maisons d’arrêt, écoles, centres sociaux, territoires ruraux…). Offrir la poésie au creux de l’oreille ne changera peut-être pas le monde, mais peut changer des vies.

C’est dans les luttes pour plus d’égalité sociale, pour plus d’égalité femme-homme que j’ai découvert des personnalités qui font bouger les lignes et qui œuvrent au quotidien pour améliorer la vie collective.

Depuis j’essaie de me mettre dans leurs pas.

Les 12 élu-es du groupe

Share This