Samedi 7 mars, Greenpeace a rendu public, sur la place de la Comédie, le résultat du classement des programmes des candidat-es en matière de mobilités et de lutte contre la pollution de l’air.

Le programme de la liste « Choisir l’écologie pour Montpellier », conduite par Coralie Mantion et soutenue par Europe Écologie Les Verts, obtient le meilleur score, avec 4 notes maximales sur 6 possibles.

Ce classement reconnaît l’ambition et la cohérence des propositions portées par EELV dans ce domaine. Depuis des années, les écologistes alertent sur ce sujet crucial pour la santé publique. Ils défendent des politiques de transport qui donnent clairement la priorité aux solutions non polluantes.

On ne peut pas prétendre mener une politique de mobilité écologique et, en même temps, continuer à multiplier les infrastructures autoroutières qui ne font qu’augmenter le trafic et la pollution. L’écologie du « en même temps » ça suffit!

Nous voulons une écologie responsable. Qui assume des choix clairs en faveur de la santé des Montpelliéraines et des Montpelliérains. Pour faire face à cette urgence sanitaire, nous proposons un plan d’actions volontaristes pour faire de Montpellier une Métropole respirable.

Notre plan en 10 points pour sortir de l’asphyxie automobile :  

  1. Nous mobiliserons 100 % du budget mobilité en faveur de solutions écologiques.
  2. Nous ne financerons plus de projets d’infrastructures routières qui ont pour effet d’augmenter le trafic automobile et d’aggraver la pollution de l’air.
  3. Nous investirons massivement pour multiplier l’offre de transports non polluants dans tous les quartiers. En complément du tramway, nous déploierons un nouveau réseau de bus électriques à haut niveau de service.
  4. Nous ferons de Montpellier le paradis du vélo. Nous créerons un réseau de 300 km de pistes cyclables sécurisées, 1 000 places de stationnement sécurisées dans les parkings du centre-ville, 5 000 arceaux à vélos dans toute la ville.
  5. Nous aménagerons la ville pour favoriser la marche et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
  6. Nous généraliserons le 30 km/h en ville et nous limiterons le trafic de transit pour une circulation apaisée dans tous les quartiers.
  7. Nous piétonniserons les abords des écoles, de façon temporaire ou permanente, en concertation avec les parents d’élèves.
  8. Nous organiserons la sortie progressive du diesel en 8 ans à l’échelle de la Métropole. Après une large consultation citoyenne, la sortie du diesel s’effectuera en 2 étapes : 2024 pour les poids lourds, puis 2028 pour tous les types de véhicules. Elle s’accompagnera d’aides financières et de mesures sociales à destination des ménages les plus précaires.
  9. Nous mettrons en place une tarification sociale des transports modulée en fonction des ressources de chacun allant jusqu’à la gratuité pour les plus précaires et les moins de 25 ans.
  10. Nous instaurerons la gratuité des transports publics en cas de pics de pollution.

En savoir plus :

Le plan complet des écologistes pour sortir de l’asphyxie automobile :
https://choisir-lecologie.fr/notre-plan-dactions-pour-le-climat-et-la-qualite-de-lair

Le site de Greenpeace France :
https://www.greenpeace.fr/pollution-de-lair-ou-en-sont-les-candidat%c2%b7es-aux-municipales2020/

Share This