Coralie Mantion au débat de la Fédération des Travaux Publics :
“Les entreprises doivent être les alliées des tous les combats que nous menons pour le climat, la qualité de l’air et la transition énergétique.”


Coralie Mantion, qui conduit la liste “Choisir l’écologie pour Montpellier” soutenue par Europe Écologie Les Verts (EELV), participait ce matin au débat organisé par la Fédération des Travaux Publics Occitanie.
A cette occasion, elle a adressé un message aux entreprises : “Bâtissons ensemble la grande alliance entre l’écologie et l’économie !”

Et Coralie Mantion de préciser :
Mobiliser la société pour l’écologie ne se fera pas sans les entreprises. Il n’y a pas les gentils écolos contre les pollueurs ; les urbains contre les paysans. Il faut sortir de ces caricatures qu’on a pu parfois alimenter. Les écologistes portent des solutions rationnelles, pragmatiques, profondément réalistes et bénéfiques. Les entreprises doivent être les alliées de tous les combats que nous menons pour le climat, la qualité de l’air et la transition énergétique.”

Lors de de cette rencontre, Coralie Mantion a présenté la proposition portée par les écologistes d’un plan d’investissement massif, de près d’un milliard d’euros sur 6 ans, pour accélérer la transition des mobilités.

En préalable, elle a tenu à rappeler la situation alarmante de Montpellier en terme de pollution de l’air :
“Vous le savez. Montpellier figure malheureusement parmi les métropoles les plus polluées au dioxyde d’azote. Le dioxyde d’azote qui est un gaz très toxique émis principalement par le trafic automobile et en particulier par les véhicules diesel. C’est cette situation alarmante qui a conduit à la récente condamnation de la France par la justice européenne pour non respect des normes minimales de qualité de l’air. C’est pourquoi il est urgent d’accélérer la transition des mobilités vers des solutions non polluantes. Non seulement pour le climat et les générations futures, mais pour la santé de toutes et tous. Maintenant.”

Coralie Mantion a rappelé également les choix clairs des écologistes en matière d’investissement :
“Nous n’investirons plus dans des nouveaux projets d’infrastructures autoroutières qui ont pour effet d’augmenter le trafic automobile et d’aggraver la pollution de l’air.
Nous n’investirons plus dans des solutions du passé. En revanche, nous mobiliserons 100 % des budgets en faveur de solutions écologiques. Gouverner c’est choisir.”

Et la tête de liste EELV de poursuivre :
“Ce que nous voulons c’est engager un vaste plan d’investissement d’un milliard d’euros sur 6 ans en faveur des solutions alternatives à la voiture.
Car nous avons pris trop de retard. Nous devons changer de braquet. Nous devons accélérer la transition des mobilités. Faire en sorte que la voiture ne soit plus une obligation, une contrainte au quotidien. Proposer des alternatives fiables et performantes; Pour se déplacer mieux et autrement !”

Coralie Mantion a détaillé les différents projets de ce grand plan d’investissement.

450 millions d’euros pour la ligne 5 de tramway
“Nous ferons tout notre possible pour accélérer le chantier de la ligne 5 de tramway qui représente un investissement de 450 millions d’euros. Objectif : mise en service avant 2025.”

250 millions d’euros pour la construction de 5 lignes de bus express
“En complément du tramway, nous voulons créer un nouveau réseau de 5 lignes de Bus à Haut Niveau de Service à l’échelle de la Métropole. Des bus express électriques, plus fiables, plus rapides, circulant sur des voies réservées. Comme le tramway, ces bus express seront prioritaires dans la régulation des carrefours à feux. C’est une nouvelle infrastructure que nous allons installer dans la ville. Notre objectif : 100 % des quartiers desservis. Ce sont des aménagements importants. Au total, c’est un investissement que nous estimons à 250 millions d’euros.”

100 millions d’euros pour 300 km de pistes cyclables
“Vous le savez sans doute. A Copenhague 60% des déplacements se font à vélo contre à peine 3 % à Montpellier. Notre marge de progrès est considérable …
Montpellier figure en queue de peloton des villes cyclables européennes. Et pourtant Montpellier est une ville jeune, ensoleillée. Elle dispose de tous les atouts pour connaitre un essor fulgurant du vélo. Encore faut-il pour cela équiper la ville et sécuriser l’usage du vélo pour tous les publics et toutes les générations.
C’est pourquoi, nous voulons investir 100 millions d’euros en 6 ans pour réaliser un réseau de 300 km de pistes cyclables sécurisées et continues à l’échelle de la Métropole.”

50 millions d’euros pour faire de Montpellier une ville “marchable”
“La marche est la première des mobilités. Elle doit être une priorité absolue dans l’aménagement de la ville, en particulier pour répondre aux besoins des usagers les plus vulnérables. Pour cela, nous investirons 50 M€ sur 6 ans pour améliorer le confort et la sécurité des piétons. En priorité, nous rendrons accessible aux personnes à mobilité réduite l’ensemble des rues situées aux abords des stations de tramway.”
130 millions d’euros pour rénover et embellir nos espaces publics
“Notre voirie, nos espaces publics sont souvent très dégradés. Vous êtes ici bien placés pour le savoir. A force de construire de nouveaux quartiers, on a oublié d’entretenir les quartiers existants, de les rénover, de les embellir. Nous voulons engager un grand plan de réinvestissement des espaces publics dans les quartiers et dans le centre-ville. Nous y consacrerons 130 millions d’euros sur 6 ans. Dans le centre historique, nous proposons de rénover en priorité la rue Saint-Guilhem et la place des Martyrs de la Résistance. Dans les quartiers, nous conduirons une concertation pour déterminer, avec les habitants, les places et les rues à rénover en priorité.”
“Au total, c’est près d’un milliard d’euros que nous voulons investir dans ce grand plan d’accélération de la transition des mobilités.”

Et Coralie Mantion de conclure :
“Pour mener à bien ces multiples chantiers simultanément nous aurons besoin d’une mobilisation totale des acteurs locaux de la filière des travaux publics. Nous aurons besoin de vous pour réaliser en 6 ans ce vaste projet de transformation de Montpellier. Nous comptons sur vous.”

Share This