Les sondages se suivent, et se ressemblent. Avec leurs marges d’erreurs à 4%, ils décrivent juste “une vaste zone d’incertitude”, dont il ressort systématiquement les trois mêmes caractéristiques :

  1. le maire sortant est “coincé” autour de 20%,
  2. derrière lui, 6 listes jouent autour de la barre des 10%, dans la marge d’erreur,
  3. parmi les multiples configurations de second tour, la seule donnant le maire sortant battu est une liste menée par Coralie Mantion.

Dernier enseignement : les sondages nous donnent systématiquement au dessus de 10% en chiffres bruts, et nous “redressent à la baisse” (jusqu’à -6 points), car ils tiennent l’électorat écologiste pour volatile.

Mais aujourd’hui, nous savons que ce n’est plus le cas.

L’électorat veut que nous accédions aux responsabilités.

Un seul vote écologiste, un seul vote utile: Coralie Mantion!

Notice sondage Opinionway en ligne: http://www.commission-des-sondages.fr/notices/files/notices/2020/fevrier/9017-montpellier-opinionway.pdf

Share This